webtrees : un logiciel gratuit, complet et illimité pour faire votre généalogie en ligne

Pour certain il est quasi parfait, pour d’autres l’essayer c’est l’adopter. webtrees est un logiciel libre de généalogie ce qui signifie que vous pouvez le redistribuer et/ou le modifier selon les termes de la Licence Publique Générale GNU (GNU GPL).

webtrees permet la saisie, la visualisation et la modification de votre généalogie directement en ligne sur votre propre site Internet. Il dispose des capacités d’édition totale, des fonctions de respect de la vie privée, et accepte tous les éléments multimédias comme les photos et les documents. Lire la suite

Genscriber : un logiciel complet pour transcrire et relever vos documents généalogiques

La version 2.5.1-4 du logiciel Genscriber vient d’être publiée, l’occasion de rappeler pour celles et ceux qui ne le connaissent pas encore ce qu’est Genscriber. Déja présenté par @GeneaTech en 2015, il s’agit d’un éditeur pour la transcription de documents généalogiques. Il est proposé gratuitement à condition de ne pas en faire une usage commercial. Lire la suite

Bibisco, le logiciel qui vous aide à écrire l’histoire de vos ancêtres #Généalogie

Vous aimeriez bien écrire un livre sur vos ancêtres mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Le logiciel libre Bibisco vous aide lors de l’écriture de vos romans, il est capable de gérer la structure de votre livre, les fiches personnages, les fiches lieux et les chapitres.

À travers des questions ciblées, Lire la suite

Ca chauffe dans le microcosme généalogique

Depuis la création de mon feu premier blog en 2006, j’observe discrètement le microcosme généalogique et les choses ont bien évoluées. A cette époque Francegenweb était le site incontournable grâce à ces nombreuses bases de données (toujours d’actualité), les listes yahoo étaient indispensables, les généalogistes discutaient en direct sur le tchat de Généanet, Guilaume de Morant était rédacteur en chef de Généalogie Magazine et les généa-blogueurs étaient quasi inexistant.

Et puis il y a eu Lire la suite

Faire fonctionner la visionneuse des Archives nationales d’outre-mer

Qui n’a pas une fois rencontré un problème d’affichage avec la visionneuse du site des Archives nationales d’outre-mer ?

En effet, pour fonctionner cette dernière a besoin que le plugin « Java » soit installé et activé mais pour des raisons de sécurité certains navigateurs comme Firefox empêche son fonctionnement.

Alors comment faire fonctionner la visionneuse des ANOM ?
Lire la suite

Généa-Logiques vous souhaite un belle année 2017

selection_095baron_pierre_de_coubertinPierre de Coubertin (né Charles Pierre Fredy de Coubertin), baron de Coubertin, né le 1er janvier 1863 à Paris et mort le 2 septembre 1937 à Genève, en Suisse, est un historien et pédagogue français fortement influencé par la culture anglo-saxonne, qui a particulièrement milité pour l’introduction du sport dans les établissements scolaires français. Dans ce cadre, il prend part à l’éclosion et au développement du sport en France dès la fin du XIXe siècle avant d’être le rénovateur des Jeux olympiques de l’ère moderne en 1894 et de fonder le Comité international olympique, dont il est le président de 1896 à 1925.


  1. Acte de naissance de Pierre de Coubertin – Archives de Paris – V4E 791
  2. Library of Congress – cph.3c22269
  3. Wikipédia – Pierre de Coubertin

Scannez cet article

#Généalogie : Un ancêtre ondoié ?

Selon l’encyclopédie libre wikipédia, l’ondoiement est une cérémonie simplifiée du baptême utilisée en cas de risque imminent de décès ou par précaution quand on veut retarder la cérémonie du baptême pour une circonstance quelconque. Ce rituel consiste à verser de l’eau sur la tête de l’enfant (ablution) en prononçant les paroles sacramentelles : « Je te baptise au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit ».

Ondoiement a pour origine le mot ancien « onde » (unda : « eau courante »)

L’ondoiement correspond à la croyance ancienne que le baptême opère le salut et que les enfants morts sans baptême sont réprouvés. C’est dans les limbes que se rendaient les âmes des enfants morts sans baptême. Les limbes représentaient le lieu intermédiaire entre le paradis et l’enfer, où les nouveau-nés n’ayant pas commis de péchés personnels étaient néanmoins éternellement éloignés de la vue de Dieu. L’ondoiement était donc pratiqué en cas de péril de mort du nouveau-né et conféré en privé.

Acte de baptême d’un enfant ondoié le 29 mai 1751 à la Chapelle de la tour en Isère.
AD38 – 9NUM1/AC076/1

Scannez cet article