Généa-Logiques vous souhaite un belle année 2017

selection_095baron_pierre_de_coubertinPierre de Coubertin (né Charles Pierre Fredy de Coubertin), baron de Coubertin, né le 1er janvier 1863 à Paris et mort le 2 septembre 1937 à Genève, en Suisse, est un historien et pédagogue français fortement influencé par la culture anglo-saxonne, qui a particulièrement milité pour l’introduction du sport dans les établissements scolaires français. Dans ce cadre, il prend part à l’éclosion et au développement du sport en France dès la fin du XIXe siècle avant d’être le rénovateur des Jeux olympiques de l’ère moderne en 1894 et de fonder le Comité international olympique, dont il est le président de 1896 à 1925.


  1. Acte de naissance de Pierre de Coubertin – Archives de Paris – V4E 791
  2. Library of Congress – cph.3c22269
  3. Wikipédia – Pierre de Coubertin

Timide modernisation pour les archives de l’Isère

AD38Archiveenligne

Les archives du département de l’Isère, utilisent pour la consultation des documents numérisés le logiciel GAIA qui à le désavantage de fonctionner avec le logiciel propriétaire Adobe Flash et qui empêche donc une consultation totalement libre des fonds en ligne, à l’instar du département voisin des Hautes Alpes qui est à la pointe dans ce domaine grâce à la solution de Ligeo Archives qui utilise depuis 2014 la technologie HTML5.

Lire la suite

Suivre ses ancêtres à la trace avec Peregrination

peregrinationSi le Larousse définit une pérégrination comme un trajet complexe d’un lieu à un autre, le logiciel du même nom, lui vous permet de visualiser facilement les déplacements de vos ancêtres sur plus de 10 générations. Explications : Lire la suite

Un ancêtre architecte ?

Marie-Laure Crosnier Leconte en charge de la documentation en architecture au musée d’Orsay entre 1981 et 2004, puis chercheuse accueillie à l’INHA à partir de 2009, est à l’origine de  la réalisation du dictionnaire des élèves en architecture de l’École des beaux-arts.

Le dictionnaire s’appuie sur le dépouillement exhaustif des neuf registres matricules qui dressent la liste des élèves admis dans la section architecture de l’École des beaux-arts. Lire la suite