Retrouvez le jugement de divorce de vos ancêtres

seppagegarde1Avant de retrouver le divorce, la séparation de biens, ou de corps d’un ancêtre il est bon de rappeler quelques dates importantes :

– La loi du 8 mai 1792 décrète la laïcisation de l’état-civil et l’autorisation du divorce.

– Le 30 août 1793, l’Assemblée législative déclare que le mariage est dissoluble par le divorce

– Le décret du 28 décembre 1793 diminue le délai nécessaire entre le divorce et le remariage.

En France, Le divorce est la rupture officielle d’un mariage civil ou religieux liant précédemment deux personnes. En droit il se distingue de la séparation de fait, sans conséquence juridique, et de la séparation de biens ou de corps qui sont reconnues juridiquement mais qui laisse subsister le mariage. À ne pas le confondre avec l’annulation de mariage qui consiste à déclarer que celui-ci n’a jamais eu lieu. C’est le tribunal civil qui est compétent pour dissoudre un mariage (Délai de communication).


Luigi_Loir_-_500_FRF_bond,_Toulouse,_1901Pour mieux comprendre...Nous sommes le 28 fevrier 1867 à St Didier sur Riverie dans le département du Rhône, Barthélémy-Antoine PIOT et Etiennette-Marie CHARMEY viennent de se marier. Une dizaine d’année plutôt, l’épouse a héritée de sa mère d’un immeuble situé dans le village de St Didier sur Riverie.

Dans les semaines qui suivirent le mariage, les époux décidèrent de contracter des obligations d’une valeur de 1200 Francs mais les affaires de Barthélémy-Antoine ne sont pas fructueuses et les dettes s’accumulent, Etiennette-Marie CHARMEY, s’inquiète pour sa dot et décide de solliciter le juge pour obtenir une séparation de biens.

Etape 1 : Pour connaître la date du jugement, il vous faudra consulter aux archives du département le répertoire alphabétique des divorces en série U, les répertoires sont classés par période (Cote Uciv 1757 pour notre exemple).

Etape 2 : Pour découvrir l’acte de divorce ou de séparation, vous consulterez la cote de l’année du jugement en S/Série Uciv (justice civile) (Uciv 632).

Pour la petite histoire, le juge acceptera la séparation de biens entre Barthélémy-Antoine PIOT et Etiennette-Marie CHARMEY estimant que la dot de l’épouse etait en péril…

2 réflexions sur “Retrouvez le jugement de divorce de vos ancêtres

  1. Bonjour,
    Le divorce a été interdit entre 1816 et 1884. C’est le moment que mon aagm a choisi pour « fauter » hors mariage. Mon aagp a liquidé ses affaires dans les Vosges, pris ses garçons sous le bras et est venu s’installer à Paris.
    L’histoire familiale dit qu’il a répudié son épouse infidèle.
    Cette répudiation était-elle un acte religieux ou un acte civil ? Etait-elle une séparation de corps civile ?
    Où pourrais-je en trouver trace (la « répudiation » n’a pas été suivie d’un divorce puisqu’en 1899, elle était toujours son épouse sur l’acte de décès) ?

    J'aime

Commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s